Au Quotidien

Par quoi remplacer le papier essuie-tout ?

26 février 2018

Ah le sacro-saint papier essuie-tout. Je ne sais pas pour vous, mais chez moi, ce fut une vraie « dépendance » pendant des années. Surtout avec l’arrivée des enfants. À un point tel, que quand j’arrivais chez ma mère, je cherchais à coup sûr le papier absorbant pour débarbouiller mes filles et bouillait à l’intérieur de le retrouver si loin, si seul, au fond d’un placard…

Qu’est-ce qui m’a fait changer d’idée ? Le nombre d’essuie-tout dans ma poubelle à la fin d’une journée. Ouf !

Avons-nous vraiment besoin d’essuie-tout dans notre cuisine ou notre salle de bain ? Et si on revenait à la bonne vieille méthode de nos grands-mères, c’est-à-dire la guenille et la débarbouillette ?

Le papier absorbant ne se recycle pas, il va directement à la poubelle après trois secondes et demi d’usage. Pas très écolo. Certes, nous pouvons le composter, mais imaginez un peu l’état du compost si nous utilisons un rouleau ou plus d’essuie-tout par semaine. Pas certaine.

Terminé l’essuie-tout jetable

Alors, si comme moi vous avez décidé de diminuer (ou de bannir) l’usage des essuie-touts, voici quelques suggestions pour les remplacer facilement :

1 / Le chiffon recyclé fait maison

La solution la plus simple, la plus rapide et la plus économique : un vieux t-shirt, un vieux drap, une vieille serviette, le tout découpé en carré ou en rectangle, vous aurez de quoi faire plusieurs mois (voir plusieurs années) pour nettoyer ou ramasser les dégâts. À mettre en grande quantité dans la cuisine et la salle de bain.

2 / Je couds et je dépoussière la machine à coudre

Elle traîne dans le fond du placard depuis des mois, c’est maintenant le temps de la sortir ;-) Pinterest regorge de tutos pour vous faire des essuie-touts maison en tissu, des lingettes lavables, des serviettes de table, des débarbouillettes, des mouchoirs et plus encore.

3 / Artisan(e)s à la rescousse

Sur Etsy vous trouverez plusieurs entreprises québécoises qui font des rouleaux d’essuie-tout en coton pour environ 40 $. C’est plus dispendieux que du « fait maison », mais plus économique et écologique que de courir les rabais de papiers absorbants en pharmacie ou à l’épicerie tout au long de l’année. Vous trouverez aussi d’autres produits « non jetable » parfaits pour la maison.

4 / Le petit dernier

Kliin c’est un essuie-tout réutilisable, fabriqué au Québec, il est fait à 100 % de fibres naturelles et absorbe 15 fois son poids en eau, se lave jusqu’à 300 fois à la machine et finalement se met au compost après usage. Wow ! Trop curieuse, j’ai eu envie de l’essayer. J’ai donc commandé en ligne deux Kliin (4,99$ chaque) et après plusieurs semaines en mode test, j’aime beaucoup mes Kliin ;-) Une belle alternative (pas gratuite) mais locale, compostable et efficace.

En conclusion, selon Greenpeace, si chaque foyer canadien remplaçait un seul rouleau de papier hygiénique composé de fibres vierges par un papier de fibres recyclées, on sauverait 47 000 arbres, tout en économisant plus de 3000 m³ de résidus dans les sites d’enfouissement.

Maintenant, imaginer ce que l’on sauverait en forêt, en papier et en déchets si chaque ménage canadien éliminait les papiers absorbants… Et, c’est pourtant possible et facile.

Première étape, trouver des solutions de rechange qui correspondent à votre mode de vie et votre budget. Deuxième étape, arrêter ou diminuer (grandement) l’achat d’essuie-touts. Troisième étape, être fier de son petit geste écolo qui sauve beaucoup d’arbres ;-)

 

Ressource supplémentaire :

 

Dans la même catégorie

Aucun commentaire

Écrire un commentaire