DIY

Un capteur de rêves facile et rapide

17 mars 2016

C’est la fête de cocotte ce week-end. Cinq ans, déjà ! J’inspire, j’expire. J’inspire, j’expire. Ça passe tellement vite… Pour l’occasion et vu que c’est sa dernière année de garderie, avant la maternelle, nous avons invité toutes les girlzzz de son groupe pour un super party rose, rose, rose. Qu’est-ce qu’une maman ne ferait pas pour sa fausse girly. Elle préfère (de loin) monter et descendre les escaliers roulants du centre d’achat plutôt que d’aller magasiner une robe avec maman pour son anniversaire. Ce n’est pas peu dire. Mais bon ! Elle a finalement choisi une robe rose. Oui, oui, encore du rose !

Trève de plaisanterie, je me suis mis en tête de leur préparer quelques activités pour bien remplir les quatre heures de fête. Et, je me suis dit, hyper motivée, pourquoi ne pas faire un capteur de rêves ? Cinq ans, elles sont capables. Ouais. Je ne sais plus… Je pense que papa va devoir mettre la main à la pâte aux nœuds…

Pour m’assurer que les filles peuvent faire (à peu près) seule leur capteur de rêves, j’ai évidemment testé avant, question de donner les bonnes explications et de m’assurer que c’était vraiment possible avec de gentilles petites gamines de cinq ans… Je vous présente donc mon oeuvre aux couleurs de maman, c’est-à-dire en noir et gris, et toutes les étapes pour faire un capteur de rêves facile, rapide et (disons) macramé contemporain. Je me suis fait plaisir !

Matériels nécessaires

  • Laine (couleurs au choix)
  • Ciseau
  • Cerceau de broderie (grandeur au choix)

Étapes

  1. Couper une trentaine de fil de laine d’environ 80-90 cm
  2. Commencer par le centre bas du cerceau, plier un fil de laine en deux et passer les extrémités de l’autre côté du cerceau, puis passer sous le fil pour faire un nœud (voir image) tirer pour bien serrer votre fil
  3. De la même façon, poursuivre avec chaque fil pour composer la frange du capteur selon le motif que vous avez en tête
  4. Pour composer les lignes du centre du cerceau (la toile d’araignée du capteur) mettre un fil plus long que vous pourrez ensuite remonter et accrocher au haut du cerceau

Vous pouvez faire plusieurs variantes pour le motif. Pour ma part, j’ai voulu faire simple en pensant à la dextérité des petites mains qui feront leur capteur de rêves. J’ai donc misé sur le minimaliste pour mon centre de cerceau, sans faire une toile d’araignée. Mais vous pouvez facilement agrémenter votre capteur de rêves en remontant plusieurs fils de laine vers le centre.

J’ai improvisé pour le motif, mais, en gros, en partant du centre bas, j’ai commencé avec :

  1. un fil noir que j’ai plié, noué et laissé retomber pour la frange et un autre fil noir (plus long) plié, noué et remonté vers le centre
  2. quatre fils gris
  3. deux fils noirs
  4. quatre fils gris
  5. un fil noir pour la frange, un fil noir remonté pour le centre
  6. quatre fils gris

Si vous désirez le faire avec des enfants (5 ans et plus), je vous propose de couper à l’avance votre laine, de les laisser choisir leurs couleurs et de vous concentrer sur la mise en place des fils avec eux. Si vous le faites avec plusieurs enfants, vous aurez peut-être besoin d’un autre adulte pour accompagner les enfants dans leur créativité.

Par ailleurs, vous pouvez aussi utiliser des rubans de couleurs, des perles à enfiler, des plumes ou même faire de petits nœuds dans votre laine à différente hauteur. De plus, j’ai laissé la frange de mon capteur de rêves inégale mais vous pouvez la couper en pointe, droite ou ronde. Donc, vous pouvez vraiment vous amuser avec cette base. Les possibilités sont infinies.

Compter environ 5$ à 10$ pour un capteur de rêves. Tout dépend du nombre de pelote de laine que vous acheter et de sa qualité. Pour un adulte, calculer environ une demie-heure de temps pour la fabrication et au minimum une heure avec des enfants.

Et, surtout n’oubliez pas de raconter la petite histoire du capteur de rêves ;-)

Photos : laPiqûre

À lire aussi

2 Commentaires

  • Reply Lexie 17 mars 2016 at 15:07

    Euh… est-ce que je peux t’embaucher pour animer la fête de mes propres filles ?

    • Reply laPiqûre 17 mars 2016 at 15:18

      C’est facile, promis, juré !!! T’es capable. N’oublie pas de me le montrer après ;-)

    Laisser un commentaire