Réflexion

Troizans !

3 octobre 2016

Mon bébé a trois ans. Troizans. Une petite boule de vie qui prend de plus en plus d’assurance. Évidemment, ce n’est plus un poupon, mais pour moi, c’est ma petite dernière, mon bébé que j’ai dû apprivoiser lentement. Mon bout de vie qui m’a confronté à plusieurs émotions contradictoires. Mon challenge qui m’a obligé à revoir mes attentes et mes priorités de maman.

Grossesse difficile, accouchement difficile, bébé difficile. J’ai souvent pleuré au cours des trois dernières années, trop fatigué pour rebondir et me relever les manches. J’ai dû prendre mon mal en patience et laissez le temps faire son travail. Laissez le temps passer.

Puis, la tempête s’est doucement dissipée. Mon cœur a pris de l’expansion au rythme de ses petits centimètres. Je peux enfin prendre le temps de l’observer, l’épier, la découvrir. L’entendre jouer, l’entendre chanter, l’entendre me questionner, l’entendre négocier avec sa sœur me rend tout simplement heureuse.

J’adore cette période où l’enfant prend enfin ses marques. Ce moment où l’on commence à saisir l’essence de la personnalité de sa descendance.

Devant moi grandit un enfant plus calme, moins colérique. Une petite fille droite, rationnelle, espiègle et ultra colleuse. Une fillette qui commence à avoir de l’ascendant sur sa courte vie. Désormais capable d’exprimer avec des mots tous ses caprices et ses grandes volontés. À jamais sortie de ce petit corps dépendant des étapes normales de l’évolution humaine.

J’ai aujourd’hui une enfant heureuse qui lève les bras au ciel en s’exclamant : « Regarde maman, je suis grande !». Triomphante devant toutes les possibilités qui s’offrent à elle. Ravie de pouvoir découvrir les petits et grands bonheurs de l’autonomie.

Et surtout, experte dans l’art de me rappeler qu’elle n’est plus un b-é-b-é ! C’est tout simplement l’histoire d’une petite fille qui voulait (vraiment) grandir pour enfin s’éveiller…

Troizans mon amour.

 

Photo à la Une : Levi Saunders

À lire aussi

2 Commentaires

  • Reply Lexie 7 octobre 2016 at 12:04

    Un bel anniversaire-en-retard à elle;)

    • Reply laPiqûre 7 octobre 2016 at 12:28

      Un mois, c’est pas si pire ;-))) Merci !

    Laisser un commentaire